Afghanistan

La situation sanitaire de l’Afghanistan demeure préoccupante. Il est vrai que dans les régions rurales, neuf femmes sur dix accouchent à leur domicile sans l’aide de personnel qualifié. GSF et l’association « Mères pour la Paix » se sont associées pour mener une mission à Istalif, située à 40 km de Kaboul.

« Mères pour la Paix », est une association apolitique créée en 1991 par un groupe de femmes bosniaques et croates : elles ont été rejointes par des femmes du monde entier et s’emploient à apporter une aide matérielle aux femmes et enfants victimes de conflits armés. En Afghanistan, elles ont été à l’origine de la « Maison des Femmes », qui permet aux femmes de recevoir une éducation sanitaire, des cours d’alphabétisation, de couture et des consultations médicales. Une infirmière sage-femme, formée par Médecins Sans Frontières, est sur place à plein temps, un pédiatre une fois par semaine et une gynécologue, trois fois par semaine.

Population : 29,825 millions
Espérance de vie : 59 ans pour les hommes, 61 ans pour les femmes
Taux de natalité : 43,1 naissances pour 1.000 habitants
Pourcentage d’accouchements effectués avec personnel qualifié : 36%
Nombre de médecins : 1.9 médecins pour 10 000 habitants
Taux de mortalité maternelle : 460 décès pour 100 000 naissances
Taux de mortalité infantile : 73 décès pour 1.000 naissances normales

Chiffres OMS

Nos missions en Afghanistan

Avril 2005 : Mission d’évaluation à Istalif

Intervenants : C. Rey, V. Gautier

Objectif : évaluer la mise en place d’une maison de naissance et envisager des sessions de formation des sages femmes.

A la suite de ces missions, la mise en place d’un programme de formations à l’hôpital Rabia Balkhi (hôpital en partenariat avec la maison d’Istalif) a semblé envisageable et plus précisément :
– une formation à la césarienne pour les gynécologues-obstétriciens,
– une formation à la réanimation néonatale, pour les sages-femmes,
– et une initiation à l’échographie.

Où en est-on ?

Plusieurs projets de missions ont du être abandonnés pour des raisons politiques.
Le projet reste en attente.

Mai 2004 : Mission exploratoire à Istalif

Intervenants : C. Rey, V. Gautier, P-M. Lebreton
Objectif : déterminer les besoins liés à la surveillance des grossesses dans le cadre de la  » Maison des Femmes « 

Principaux besoins évalués :
– la formation de sages femmes aux techniques nouvelles de surveillance, suivi de grossesses et d’accouchements,
– transférer si nécessaire les patientes à risque vers Kaboul ou Charikar,
– évaluer l’aide logistique nécessaire : apport en matériel, arrivée d’eau, branchement de l’électricité,
– contacter les autorités administratives et médicales de la région de Kaboul, Charikar, Istalif dans le but notamment de créer une filière de soins.