Typologie des Missions

Missions SONU

SONU3Une femme sur 125 meurt en couches. Chaque femme a environ 5 à 6 grossesses, cela signifie, que sur 20 femmes en âge de procréer, l’une d’entres elle va mourir durant sa vie de mère.

Si la femme échappe à la mort, elle peut présenter deux autres risques majeurs : les fistules obstétricales et les prolapsus génitaux. Deux pathologies graves prises en charge par les équipes de GSF.

>> En savoir plus sur nos missions SONU


Missions d’urgence

femmeenceinteHaiti_panorama_p1
Dans des contextes de conflits ou lors de catastrophes naturelles, Gynécologie Sans Frontières met en place des missions d’urgence permettant aux femmes d’accoucher dans de meilleurs conditions, de réhabiliter les maternités et de former le personnel.
Depuis août 2012, GSF prend en charge les accouchements à la frontière Syrienne, sur le camp de Zaatari en Jordanie.

>> En savoir plus sur notre mission en Syrie-Jordanie


Prévention

Burundi 2012

 

En France, GSF a décidé d’agir pour prévenir les comportements à risque en matière de sexualité.

Pour ce faire, Gynécologie Sans Frontières a mis en place un projet pilote de formation des infirmières scolaire dans les établissements secondaires de la région Pays de la Loire.

>> En savoir plus sur la mission formation des infirmières scolaires


Dépistage

Haïti 2010

 

Le cancer du col de l’utérus est l’un des cancers les plus meurtriers dans le monde. GSF a donc décidé de mettre en place un vaste programme de dépistage et de traitement (en cas de lésions) du cancer du col de l’utérus.

>> En savoir plus sur le programme de dépistage du cancer du col de l’utérus à Madagascar.


Exploratoire

Le Burundi à travers champChacun de nos projets est précédé d’une ou plusieurs missions exploratoires afin de vérifier la faisabilité du projet à court-terme ainsi qu’à long-terme. Actuellement, GSF mène une mission exploratoire au Népal.

>> En savoir plus sur la mission exploratoire au Népal.