Le Burkina Faso a l’un des indices de développement humain les plus bas au monde (en 2005,176ème pays sur les 177 pays référencés) et les infrastructures sanitaires sont parfois inexistantes.

GSF a été sollicitée par l’association « Les Enfants de Samissi », implantée dans le Nord de la France et constituée d’enseignants et de parents d’élèves, qui a pour vocation la santé des enfants et de la femme dans un village du Burkina Faso situé à 70 km au Nord de Ouagadougou, le village de Samissi. Le projet consistait en une assistance pour la création d’une maison de naissance.

Population : 16,460 millions
Espérance de vie : 54 ans pour les hommes, 57 ans pour les femmes
Taux de natalité : 42,9 naissances pour 1.000 habitants
Pourcentage d’accouchements effectués avec personnel qualifié : 67%
Nombre de médecins : 0,5 médecins pour 10 000 habitants
Taux de mortalité maternelle : 300 décès pour 100 000 naissances
Taux de mortalité infantile : 82 décès pour 1.000 naissances normales

Chiffres OMS

Nos missions au Burkina Faso

Février 2006 : Mission à Samissi

Objectifs

• évaluer les besoins en équipement et matériel médical,
• évaluer le niveau de formation de la matrone et la former si nécessaire,
• mettre en place certaines activités comme la consultation prénatale afin de dépister les dystocies, les accouchements, l’éducation des femmes,
• rencontrer les intervenants pour la mise en place du projet : association des femmes, conseil des sages, médecin-chef, préfet, représentant du SCAC,
• discuter sur les modalités de transfert des parturientes en cas de complications,
• évaluer les besoins de la seule maternité existante (située à Gatemtenga, à 15 km de Samissi), en particulier pour optimiser les transferts in utéro et durant les accouchements pathologiques la formation de sages femmes aux techniques nouvelles de surveillance, suivi de grossesses et d’accouchements,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

neuf + 2 =