Ginecologia Sin Fronteras con los refugiados – Alliance Française de Grenade

L’ensemble de l’équipe de l’Alliance Française, de la fondation Euroarabe, ainsi que le public présent lors du vernissage tiennent à remercier Gynécologie sans Frontières pour cette belle exposition du photographe Olivier Pain  et son formidable engagement.

Nous tenons également à remercier tout particulièrement Alexandra Duthe et Pascale Robiquet,

pour la qualité de leur intervention lors du vernissage.

Activités culturelles et Photos pour sensibiliser au travail gynécologique dans les camps de réfugiés

Une exposition de photographies d’Olivier Pain montrera le travail effectué par Gynécologie Sans Frontières dans les camps de réfugiés. L’exposition est organisée par l‘Alliance française de Grenade et l’ONG française, en collaboration avec la Fondation Euro-Arabe. L’inauguration a lieu le 8 mars à 19h00, à la Fondation Euro-Arabe elle-même en présence de plusieurs membres de l’association humanitaire GSF.

Gynécologie Sans Frontières (GSF) a été créée le 20 octobre 2015 dans le but d’améliorer la santé des femmes dans le monde. Il est composé de professionnels de la santé spécialisés en santé périnatale: médecins, sages-femmes, infirmières.

 

 

L’association intervient depuis Novembre 2015 dans les camps de réfugiés du nord de la France en prenant soin des femmes dans les camps : consultations de gynécologie ou d’obstétrique, soins prénatals pendant la grossesse, soins médicaux pour les victimes de violence sexuelle, contraception d’urgence, la prévention infections sexuellement transmissibles, avortement médicamenteux, planification d’interventions médicales (accouchements, curetage, etc.) et transferts vers les services hospitaliers appropriés. Cela permet de créer un lien entre les infrastructures sanitaires locales et les réfugiés et d’assurer ainsi une certaine protection à ces femmes et à leurs enfants qui vivent dans un environnement qui les rend vulnérables.

GSF intervient non seulement en France mais aussi à l’étranger afin de garantir l’accès aux soins pour toutes les femmes, notamment dans le domaine de la gynécologie et de l’obstétrique. La réduction de la mortalité maternelle et néonatale, l’attention portée aux séquelles obstétricales et la lutte contre la violence à l’égard des femmes sont les trois principaux  objectifs de cette association. Par conséquent, ils traitent de problèmes liés à la santé périnatale, à la souffrance du patient, à la violence domestique ou sexuelle, à toute forme de discrimination ou même aux problèmes liés au statut de la femme dans la société.

A l’étranger, GSF élabore des programmes de formation sur la santé maternelle, le traitement des complications obstétricales (fistules, prolapsus, incontinence) et plus généralement, la formation en chirurgie gynécologie gynécologique, en obstétrique et soins obstétriques et néonatals d’urgence.

En France, GSF continue de soutenir la lutte contre toutes les formes de violence à travers diverses missions de prévention, d’accompagnement et de soutien pour les femmes en situation de précarité sanitaire, la sensibilisation et la formation du personnel de santé qualifié dans les mutilations sexuelles féminines et à l’attention des victimes de violence domestique (avec une formation en gynécologie et en obstétrique humanitaire).