Appel aux dons
Santé et Solidarité

Les ravages de la COVID 19, c’est également une misère sociale accrue et une augmentation de tous les facteurs aggravant de vulnérabilité

Violences, Précarité, Isolement & Exil

Nous avons besoin de votre aide !

Adhérer et devenir membre de GSF

A la Une

Madagacar – Ile Saint Marie – Partenariat Gynécologie Sans Frontières – ANDZAHA Santé – le retour en 2022

Madagacar – Ile Saint Marie – Partenariat Gynécologie Sans Frontières – ANDZAHA Santé – le retour en 2022

22 janvier 2022

Gynécologie Sans Frontières est attachée depuis de très nombreuses années à Madagascar et plus particulièrement à l’ile de Ste Marie, « confetti » dans l’océan indien.
Les dernières missions menées en 2016 ont eu lieu sur l’ile de Ste Marie en partenariat avec l’association ANDZAHA SANTE qui officie au Pôle de Santé Solidaire dans la principale ville d’Ambodifotatra, sous la présidence de Monsieur Gérard Hoareau.
Depuis la pandémie Covid, les liens ne se sont pas distendus mais nous n’avons pas pu retourner faire du compagnonnage avec les équipes médicales et soignantes du Pôle de Santé Solidaire.

Depuis bientôt un an, ont été mise en place une fois par mois, sous forme de visio conférence, des appuis techniques avec analyse de dossiers médicaux, échanges et partages d’expérience, avec les médecins et sage-femmes malgaches du Pôle de Santé Solidaire, afin de renforcer leurs capacités dans leur exercice quotidien.
Façon nouvelle de poursuivre, à plus de 8500 Kms de France, nos engagements et le compagnonnage, auprès des structures de santé éloignées et isolées, dans le respect de notre charte éthique : « Former, Accompagner, Transmettre sans se substituer ».

Ce rapprochement a été initié par deux bénévoles de GSF, le Dr Isabelle LACOUR, gynécologue, et une sage-femme, Fanny LENCI. Le Dr Serge BOYER, secrétaire général de GSF mais également Jean-Marie et Françoise HORST, retraités français, investis 6 mois par an au Pôle de Santé Solidaire sur l’ile de Ste Marie, participent à cet accompagnement à distance.
Nous formulons le vœux que 2022 soit l’année du retour de GSF sur cette ile de Ste Marie et au Pôle de Santé Solidaire pour des missions de compagnonnage en gynécologie obstétrique, dépistage des cancers du col, et échographie.

Pédagogie en santé sexuelle féminine – On vous parle de « Cloti »

Pédagogie en santé sexuelle féminine – On vous parle de « Cloti »

22 janvier 2022

Collaboration récemment nouée dans le cadre de nos actions d’informations et de vulgarisation autour de la santé sexuelle féminine et la prévention, nous avons le plaisir de vous présenter Estelle et les poupées « Cloti »
Outil pédagogique à part entière, c’est avec un grand intérêt que les femmes découvrent leur anatomie s’agissant du clitoris au travers de « Cloti » qui fait parler d’ELLES. Un support ludique pour engager les groupes de paroles, s’approprier les sujets intimes, autour de la sexualité, du plaisir. Une continuité pour GSF puisque nous avions également été accompagnés par « les points de suture » de Blandine, et bénéficiaire d’une dotation pour le début de notre action CamiFrance.
Un grand merci à elles 2 pour leur accompagnement engagé dans la cause des femmes.

“Je m’appelle Estelle Dehame et je suis créatrice textile depuis environ 14 ans.
J’ai tout d’abord été technicienne vidéo et après avoir vécu 13 ans en Guyane française, où j’ai exercé beaucoup de boulots différents, je suis rentrée en France hexagonale en tant qu’artisane. Ajouter la photo d’Estelle
Je confectionne depuis 2017, les poupées Cloti, les poupées qui représentent le clitoris. Cette idée m’est venue d’une amie (Angela du groupe de cumbia féministe Les valientes gracias) qui en avait besoin pour ses concerts. En fabriquant la première poupée, j’ai réalisé que je ne connaissais pas mon corps et lorsque je l’ai proposé sur les marchés de la Drôme, où je vis, j’ai découvert l’intérêt que suscitait le sujet de l’anatomie, du plaisir… Les échanges se sont alors crées autour de Cloti pour raconter son expérience, informer, détricoter les clichés sur la sexualité…
Cloti est une poupée qui fait parler !”

Claude Rosenthal promu au grade de Chevalier de la Légion d’Honneur : une distinction dédiée aux Femmes

Claude Rosenthal promu au grade de Chevalier de la Légion d’Honneur : une distinction dédiée aux Femmes

21 janvier 2022

Gynécologie Sans Frontières est très heureuse de pouvoir féliciter, Claude Rosenthal récipiendaire de la légion d’honneur au grade de chevalier, au titre de la promotion du 1er janvier 2022.
Une distinction méritée au regard de son parcours et de son engagement de plus de 50 ans en faveur de la santé des Femmes en France & à l’international
Promotion portée par la Secrétaire d’État auprès du ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, chargée de la Jeunesse et de l’Engagement, Sarah El Haïry, afin de reconnaître l’infatigable parcours d’une vie au service des Femmes, que ce soit en Corrèze à Brive où il a exercé toute sa carrière de Gynécologue Obstétricien, que ce soit en Afrique, pays de cœur, où il aura redonné le sourire et la dignité aux femmes, opérées de fistules, de prolapsus et autres complications handicapantes liées à l’obstétrique.

Président de Gynécologie Sans Frontières de 2014 à 2020, Claude Rosenthal a engagé toute son énergie et plus encore, afin d’assoir notre ONG dans une position aujourd’hui connue et reconnue, internationalement, pour son expertise en santé maternelle, dans le domaine de la prise en charge des femmes issues de l’exil et de la précarité, dans la prise en charge des victimes de violences.
Infatigable toujours, Président d’Honneur de Gynécologie Sans Frontières, il est également depuis fin 2020, Président de la Maison de Soie, structure d’accueil et d’aide aux victimes de violences à Brive (19).

Merci Claude pour tout ce que vous faites !

Formation Gynécologie Obstétrique Humanitaire (FGOH) – Session de juin 2022 – Quelques places encore disponibles…

Formation Gynécologie Obstétrique Humanitaire (FGOH) – Session de juin 2022 – Quelques places encore disponibles…

21 janvier 2022

Se poser la question : c’est quoi faire de l’Humanitaire ?  Réfléchir à pourquoi je veux le faire et à comment je vais le faire.
Une partie des réponses s’offre à vous, en suivant  une formation GSF en 2022 ; Une formation qui allie des interventions, des temps de réflexion, d’échanges et de partage d’expériences afin d’appréhender l’Humanitaire.

Les sessions de Formation Gynécologie Obstétrique Humanitaire 2022 se remplissent très vite et il reste moins de 10 places encore disponibles pour la session d’Aubagne (13) qui se tiendra du 13 au 17 juin 2022 au sein du centre hospitalier Edmond Garcin.
Avoir des repères, des jalons pour prendre le chemin qui va à la rencontre de l’Autre, dans son quotidien, avec ses difficultés et sa culture, mais également son savoir-faire, son adaptabilité parfois son fatalisme…
Essayer de faire le « moins » mal possible… Y aller …et savoir revenir, riche d’une inoubliable expérience humaine.

Besoin de plus de temps pour mettre à profit cette résolution à se former en 2022, nous vous accueillons en octobre du 17 au 21 à Rennes (35), à la Clinique de la Sagesse.

CamiFrance – La mission engagée sur tout le territoire national

CamiFrance – La mission engagée sur tout le territoire national

21 janvier 2022

Elle a tout d’une grande cette mission !
D’une humble initiative de bénévoles localement engagé.e.s au départ, c’est aujourd’hui 21 spots répartis dans les 4 coins de l’hexagone et près de 70 structures partenaires.
Après quelques 24 mois d’actions menées, c’est une réponse globale sur le territoire national que nous proposons. Certes une réponse incomplète, imparfaite, mais au combien nécessaire et impérieuse dans tous les cas. Une vraie mission de santé publique.

Des résolutions de 2022, nous allons nous employer à accompagner, à soutenir le maillage ainsi tissé et nous espérons que certain.e.s d’entre vous auront envie de nous rejoindre, notamment sur les « spots » de Caminor2, Noyon-Compiègne, Ile de France, Nancy, Lyon & Lourdes afin de relayer les équipes bénévoles en place.
Tiraillés entre l’idée de se réjouir d’un tel déploiement et regretter, en même temps, de devoir être une des réponse possible, à tant de besoins exprimés pour la prise en charge de femmes vulnérables, issues de l’exil, de la précarité, de la violence, nous sommes fiers et reconnaissants.
Fiers de l’engagement de tous les bénévoles sur le terrain au nom de Gynécologie Sans Frontières qui accompagnent ces Femmes, au travers, d’ateliers collectifs de promotion en santé, d’entretiens individuels en santé féminine, de consultations gynécologiques, de suivis de grossesse, d’écoute et de prise en charge de violences, etc… Sans vous, rien ne serait possible !
Reconnaissant à l’ensemble des fidèles partenaires et donateurs qui soutiennent financièrement cette mission. Sans vous rien ne serait possible.
MERCI !

Étudiants, Professionnels en Formation, Jeunes de – 26 ans : Une adhésion à 25 euros pour vous !

Étudiants, Professionnels en Formation, Jeunes de – 26 ans : Une adhésion à 25 euros pour vous !

15 janvier 2022

Passionné.e.s et n’ayant pas peur de l’engagement, les jeunes sont une force dans la Société . Un formidable socle d’énergie, d’idées, de positivité sur lequel, nous devons nous appuyer, que nous devons écouter, avec lequel nous devons composer et partager nos expériences.

Le milieu associatif et Gynécologie Sans Frontières n’échappent pas à ce constat. Aussi, afin de faciliter la représentation dans nos instances, de permettre un accès à la prise de décisions et de s’investir dans les objectifs de demain, l’assemblée générale de GSF réunie le 24 juin dernier, a décidé à la majorité des votants, la mise en place d’une cotisation, à hauteur de 25 euros pour les jeunes de moins de 26 ans, dès 2022. Cette adhésion ouvrira les mêmes droits que ceux accordés aux adhérents à taux plein.

Dans la même idée d’ouverture, de faire place à nos jeunes professionnels en santé maternelle, une convention de partenariat est en cours de finalisation et de signature avec l’Association des Gynécologues Obstétriciens en Formation (AGOF).

Amélie Gendrot – Étudiante sage-femme (37)

« Sage-femme », étymologiquement cela signifie « avoir le savoir des femmes », le savoir sur le fonctionnement du corps des femmes (dans la génitalité notamment), mais c’est aussi plus global, c’est la sagesse des femmes dans leur globalité. Être sage-femme c’est accompagner les femmes dans leur vie de femme dans sa globalité.

C’est ce que j’ai ressentie pendant ma mission de 4 semaines dans le Nord de la France. Cette mission, je l’ai faite dans le cadre de ma formation pour devenir sage-femme. Beaucoup me disent « mais t’as pas fait beaucoup de gynécologie pour un stage avec gynécologie sans frontière ». Au contraire, j’ai fait plus que ça, j’ai accompagné des femmes, j’ai écouté, j’ai considéré ces femmes venues d’ailleurs. (suite…)

Amélie Gendrot – Étudiante sage-femme (37)
Jean Vialard – Gynécologue Obstétricien (35)

Pourquoi mon engagement à GSF ? Une opportunité brutale : mission exploratoire sur l’hôpital confessionnel Saint-Jean de Dieu à Afagnan en décembre 2013, et puis c’est parti… Missions de compagnonnage, recherche de financements, rencontre avec l’AFD. C’est le départ du programme MUSKOKA en santé materno-infantile dans les deux régions sud du Togo. (suite…)

Jean Vialard – Gynécologue Obstétricien (35)
Sandrine Josserand-Eppelle – Gynécologue Obstétricien (78)

Mon engagement envers GSF s’est fait autour d’une mission au Togo en octobre 2018.

Il s’agissait de former en échographie obstétricale simple des sages-femmes et des obstétriciens aux urgences et salle de travail et diminuer un peu le taux de mortalité maternelle pour partie.
Ce fut une magnifique expérience au contact des sages-femmes de Tschevie : Leur transmettre notre savoir et au-delà apprendre à les connaître. (suite…)

Sandrine Josserand-Eppelle – Gynécologue Obstétricien (78)