MESSAGE IMPORTANT - COVID 19

Dans le cadre de la crise sanitaire actuelle liée au Corona-Virus, Gynécologie Sans Frontières, demande aux intervenant(e)s bénévoles de respecter les mesures sanitaires de confinement conseillées par les autorités de tutelle. Les missions internationales programmées jusqu’à fin mai font l’objet d’une annulation et d’un report non encore acté.

S’agissant du territoire national et de la mission CamiFrance : 

Sauf cas exceptionnel laissé à l’appréciation du bénévole, celui-ci est enjoint à respecter impérativement au nom de GSF les consignes de confinement et de protection adéquates et actualisées du gouvernement français :

  • suspension de toutes les réunions en présentiel de coordination
  • suspension des activités : groupe de paroles, animation autour de l’outil pédagogique « relations & préventions", réunion de formation d'éducation sanitaire,etc...
  • suspension des référencements des femmes enceintes auprès des structures de soins materno-fœtales, des structures administratives (Préfecture)
  • suspension des maraudes et des visites de routine dans les spots.
  • Est maintenue, à ce jour, la session de formation gynécologie obstétrique humanitaire (FGOH) programmée du 15 au 19 juin 2020 à Brive (Objat)
  • L’activité du siège social de GSF et des missions «plateformes» (CamiFrance & VFFE) est maintenue par télétravail avec transfert d’appels.
  • Les réunions programmées en présentiel sont reportées si non envisageables par conférence téléphonique.

Toutes ces mesures seront réactualisées en fonction de l’amélioration ou non de l’état sanitaire dans les semaines, mois à venir.

Prenez soin de vous et de votre entourage

Le Conseil d’Administration de Gynécologie Sans Frontières

Adhérer et devenir membre de GSF

A la Une

[REPORTE] Colloque VFF – Pays d’Aix

[REPORTE] Colloque VFF – Pays d’Aix

3 mars 2020

Colloque organisé par un collectif aixois d’associations, de professionnels de la santé, d’acteurs dans la prise en charge des violences faites aux femmes, en partenariat avec GSF. stop-violences-femmes.gouv.fr

Les stratégies d’agresseurs par Mathilde Delespine

Les stratégies d’agresseurs par Mathilde Delespine

18 janvier 2020

Mathilde Delespine, sage-femme coordinatrice de la Maison des femmes de Seine Saint Denis, expose les stratégies d’embrouille des agresseurs pour assurer leur impunité et asservir leur proie.

Richard Matis – Gynécologue Obstétricien – Vice-président exécutif GSF

Kosovo en août 1999, 20 ans déjà, ma première mission humanitaire, mon premier contact avec GSF.

Parti avec les rêves et les angoisses inhérentes de la « première fois », j’ai vite déchanté…

Découvrant « l’humanitaire professionnel » sur le terrain… Pseudo néocolonialisme enduit de charité dominatrice, servant souvent des intérêts politiques stratégiques qui échappent au volontaire bénévole. (suite…)

Richard Matis – Gynécologue Obstétricien – Vice-président exécutif GSF
Laetitia Boyer – IDE (83)

Infirmière diplômée d’Etat, je me suis engagée auprès de GSf en 2012, grâce à mon mari, gynécologue-obstétricien.

Depuis 7 ans, 16 missions ou plus, essentiellement en Terre africaine. Un appel ? J’y suis née !

Les rencontres avec les équipes soignantes, avec les femmes et leur famille, les conditions de vie si éloignées des nôtres, la pauvreté, la maladie, ont déclenché comme une évidence que nous devions aller les aider en leur transmettant notre savoir, nos connaissances. (suite…)

Laetitia Boyer – IDE (83)
Jean Vialard – Gynécologue Obstétricien (35)

Pourquoi mon engagement à GSF ? Une opportunité brutale : mission exploratoire sur l’hôpital confessionnel Saint-Jean de Dieu à Afagnan en décembre 2013, et puis c’est parti… Missions de compagnonnage, recherche de financements, rencontre avec l’AFD. C’est le départ du programme MUSKOKA en santé materno-infantile dans les deux régions sud du Togo. (suite…)

Jean Vialard – Gynécologue Obstétricien (35)

En direct des réseaux sociaux