Niger

Avec un indice de développement humain particulièrement faible, le Niger est classé parmi les pays les plus pauvres de la planète. La situation de la santé materno infantile ne peut que souffrir de la faiblesse des moyens financiers, matériels et humains du pays et ce d’autant plus qu’il existe beaucoup de zones rurales difficiles d’accès. En partenariat avec l’association Education et Santé sans frontières (ESAFRO), GSF a effectué sa première mission au Niger, dans la région de Zinder.

Population : 17,157 millions
Espérance de vie : 55 ans pour les hommes, 57 ans pour les femmes
Taux de natalité : 48,2 naissances pour 1.000 habitants
Pourcentage d’accouchements effectués avec personnel qualifié : 18 %
Nombre de médecins : 0,2 médecins pour 10 000 habitants
Taux de mortalité maternelle : 590 décès pour 100 000 naissances
Taux de mortalité infantile : 66 décès pour 1.000 naissances normales

Chiffres OMS

Le district sanitaire de Zinder illustre la situation de l’ensemble du pays : en dépit d’une maternité de référence et de CSI réalisant des accouchements, la majorité des naissances se font au domicile dans des conditions sanitaires insuffisantes.

La maternité de Zinder concentre les pathologies les plus lourdes de la région avec des patientes se présentant probablement tardivement. On dénombrait ainsi 61 décès sur 2606 naissances en 2005.

Les moyens nationaux se développent avec le programme gratuité des césariennes, l’engagement de personnels compétents dans les districts et des passerelles de coopération. Les programmes internationaux de soutien et aide au développement existent en plus de l’aide locale et le plus souvent ponctuelle des ONG.

Quelques chiffres sur la maternité de référence de Zinder :

– 3 médecins GO
– 16 sages femmes
– 2702 hospitalisations en 2005
– 2606 accouchements, 61 décès maternels en 2005

Nos missions au Niger

Mai 2008 : Mission exploratoire dans la région de Zinder

Objectifs
– évaluer la situation sanitaire et les besoins des structures médicales afin de pouvoir cibler les interventions futures de GSF – commencer une réflexion sur les projets à mettre en place.

Projets à l’étude :

Elaboration d’une étude sur les décès maternels « audit mortalité maternelle » pendant un an qui permettra de mettre en place différentes actions d’amélioration (Zinder).
– Participation à l’élaboration d’une formation universitaire sous la forme d’un DU en colposcopie, échographie (dans le cadre de la formation continue).
– Participation de GSF à la task force de substitution obstétricale d’urgence regroupant des associations ayant ces compétences mise en place par l’OMS
Par ailleurs, des contacts sont en cours pour une éventuelle collaboration dans le Nord du pays avec l’association « Nord Niger Santé ».

Pour en savoir plus sur « ESAFRO » : http://pagesperso-orange.fr/esafro

Pour en savoir plus sur « Nord Niger Santé » : http://www.nordnigersante.com