Appel à l’aide financière pour la mission Caminor

Nantes, le 8 mars 2017

Nous, Gynécologie Sans Frontières vous, alertons que la mission « Caminor » (prise en charge médico psycho sociale des femmes et des enfants dans les camps de migrants du Nord de la France), débutée le 15 novembre 2015, est en danger.

Faute de moyens financiers supplémentaires nous serons contraints de stopper notre mission et nos activités à compter du mois d’avril 2017.

La mission Caminor a pour objectif de prendre en charge les femmes réfugiées dans les camps du Nord de la France, ainsi que leurs enfants, tant au niveau médical que psycho-social.

Les sages-femmes et gynécologues bénévoles de Gynécologie Sans Frontières :

  • assurent les consultations de dépistage, le repérage et le suivi des femmes enceintes,
  • organisent des transferts des femmes des camps vers les services de gynéco-obstétrique alentours pour les actes médicaux (consultations de gynéco-obstétrique, échographies obstétricales, accouchements, chirurgie gynécologique, curetage, etc.),
  • animent des groupes de parole et de prévention,
  • prennent en charge les femmes victimes de violences.

A cela s’ajoute depuis décembre 2016, de nouvelles activités avec l’ouverture du « Refuge de mise à l’abri des victimes de violences » et la coordination du « Women Center » du camp de la Linière de Grande Synthe.

Vous trouverez ci-joint, le rapport des activités réalisées durant les 15 mois de mission au service des femmes en détresse au sein des camps de migrants. Vous constaterez que tous les dons ont été employés scrupuleusement à servir la mission et les femmes.

Les chiffres témoignent des actions réalisées entre novembre 2015 et février 2017 :

  • 4 491 actes au cours de 34 missions, réunissant 157 bénévoles,
  • soit 2 074 journées de bénévolat,
  • soit 10 ans de travail pour un praticien hospitalier (209 jours de travail par an=9,92).

Nos effectifs ont dû être doublés à partir de juillet 2016, passant de :

  • 2 à 4 bénévoles expérimentés : Sages-Femmes ou Gynécologues,
  • 1 à 2 véhicules : un minibus et une ambulance,
  • 1 à 2 logements pour nos bénévoles,

Depuis octobre 2016, nous avons à nouveau augmenté nos moyens :

  • acquisition d’un 3ème appartement « refuge » pour les mises à l’abri d’urgence des femmes victimes de violences,
  • prise en charge par GSF du Women Center (camp de Grande Synthe),
  • présence de 2 bénévoles coordinatrices afin d’assurer la gestion du Women Center et du refuge de GSF.

Gynécologie Sans Frontière est la seule ONG de Santé présente dans les camps pour les soins primaires. Nous sommes donc amenés à prendre également en charge les enfants et quelques hommes en dehors des consultations assurées par les hôpitaux.

Par ailleurs, notre association fait le constat que chaque démantèlement occasionne une augmentation de l’activité de GSF et accroit la difficulté d’accès aux populations migrantes.

Toutes les activités de la mission Caminor ont été réalisées sans aucune aide financière ni logistique, de l’Agence Régionale de Santé, ni des différents Ministères (Ville – Jeunesse & Sport, Santé, Droit des Femmes, Intérieur, Affaires Etrangères).

Seules, la Délégation aux Droits des Femmes de la Préfecture du Pas-de-Calais (DDFE 62), le Conseil Départemental du Nord (CG 59) et le ministère de la Culture, nous ont soutenus financièrement à hauteur de 52 200 euros, (montants cumulés) soit 23% du budget total (229 422€).

Budget total de 15 mois de missions : 229 442 €

Fonds publiques 52 200 € 22,8%
Fonds propres 23 657 € 10,3%
Fonds privés 153 565 € 66,9%

C’est donc grâce aux soutiens des fondations privées, des associations, des dons privés pour 67% et sur nos fonds propres pour 10% ; que nous avons pu mener cette mission de 15 mois.

Les frais de fonctionnement de la mission Caminor sont évalués à 15 000€, par mois soit 75 000€ pour les 5 mois restant. Pour les 15 mois passés, les dépenses effectuées se chiffrent à 229 500€.

En ajoutant les dépenses dédiées au Women Center et au Refuge, le budget prévisionnel s’élève à environ 100 000€ pour couvrir notre engagement jusqu’à fin juillet 2017.

Aujourd’hui, nous faisons appel à votre générosité car l’avenir de cette mission et surtout des femmes et des enfants dont nous nous occupons, en dépend.

Faute de financement complémentaires nous serons contraints de stopper la mission et d’abandonner les centaines de femmes et leurs enfants que nous suivons depuis 15 mois.

Nous avons besoin de vous, à nos côtés, pour Elles et leurs enfants !

Comptant sur votre compréhension et avec nos remerciements anticipés pour votre aide et soutien.

Bien cordialement.

Gynécologie Sans Frontières   https://gynsf.org/faire-un-don/ 

Alexandra Duthe                                                                 Dr Richard Matis

Administratrice de GSF                                                        Vice-Président Exécutif de GSF

(CH de Saint-Omer 62)                                                        (CH d’Armentières 59)

Sage-Femme Coordinatrice Caminor                              Gynécologue coordinateur Caminor

Dr Claude Rosenthal

Président

Gynécologie Sans Frontières