La situation sanitaire de l’Afghanistan demeure préoccupante. Il est vrai que dans les régions rurales, neuf femmes sur dix accouchent à leur domicile sans l’aide de personnel qualifié. GSF et l’association « Mères pour la Paix » se sont associées pour mener une mission à Istalif, située à 40 km de Kaboul.

« Mères pour la Paix », est une association apolitique créée en 1991 par un groupe de femmes bosniaques et croates : elles ont été rejointes par des femmes du monde entier et s’emploient à apporter une aide matérielle aux femmes et enfants victimes de conflits armés. En Afghanistan, elles ont été à l’origine de la « Maison des Femmes », qui permet aux femmes de recevoir une éducation sanitaire, des cours d’alphabétisation, de couture et des consultations médicales. Une infirmière sage-femme, formée par Médecins Sans Frontières, est sur place à plein temps, un pédiatre une fois par semaine et une gynécologue, trois fois par semaine.

Population : 29,825 millions
Espérance de vie : 59 ans pour les hommes, 61 ans pour les femmes
Taux de natalité : 43,1 naissances pour 1.000 habitants
Pourcentage d’accouchements effectués avec personnel qualifié : 36%
Nombre de médecins : 1.9 médecins pour 10 000 habitants
Taux de mortalité maternelle : 460 décès pour 100 000 naissances
Taux de mortalité infantile : 73 décès pour 1.000 naissances normales

Chiffres OMS

Nos missions en Afghanistan

Avril 2005 : Mission d’évaluation à Istalif

Intervenants : C. Rey, V. Gautier

Objectif : évaluer la mise en place d’une maison de naissance et envisager des sessions de formation des sages femmes.

A la suite de ces missions, la mise en place d’un programme de formations à l’hôpital Rabia Balkhi (hôpital en partenariat avec la maison d’Istalif) a semblé envisageable et plus précisément :
– une formation à la césarienne pour les gynécologues-obstétriciens,
– une formation à la réanimation néonatale, pour les sages-femmes,
– et une initiation à l’échographie.

Où en est-on ?

Plusieurs projets de missions ont du être abandonnés pour des raisons politiques.
Le projet reste en attente.

Mai 2004 : Mission exploratoire à Istalif

Intervenants : C. Rey, V. Gautier, P-M. Lebreton
Objectif : déterminer les besoins liés à la surveillance des grossesses dans le cadre de la  » Maison des Femmes « 

Principaux besoins évalués :
– la formation de sages femmes aux techniques nouvelles de surveillance, suivi de grossesses et d’accouchements,
– transférer si nécessaire les patientes à risque vers Kaboul ou Charikar,
– évaluer l’aide logistique nécessaire : apport en matériel, arrivée d’eau, branchement de l’électricité,
– contacter les autorités administratives et médicales de la région de Kaboul, Charikar, Istalif dans le but notamment de créer une filière de soins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

sept + 17 =