Une plateforme de témoignage interactive pour accompagner une série d’émissions sur les violences conjugales

1 février 2014Actualités

Pourquoi une plateforme de témoignage sur les violences conjugales ?
A partir du 1er février 2014,  France Télévisions se mobilise pour lutter contre les violences conjugales.
Tout comme le combat mené en 2012 contre le viol, cette mobilisation exceptionnelle répond à un véritable enjeu de société. En France 1 femme sur 10 est victime de violences conjugales. En 2012, elles sont 148 à avoir succombé des coups de leur compagnon.
Malgré ces chiffres alarmants, le silence et le tabou entourent encore ces drames quotidiens. La mission de service public qui incombe à France Télévisions porte naturellement le groupe à agir pour que la chape de plomb recule et que la honte et la suspicion fassent place à la libération de la parole et à la prise de conscience.
Au-delà de l’implication des journaux d’information et des magazines, la première étape de ce dispositif aura lieu le 5 février sur  France 2 avec une soirée spéciale consacrée aux violences conjugales. En savoir plus sur les prochaines émissions.
Mais la volonté de France Télévisions est également de mettre en place un dispositif numérique pérenne, qui puisse permettre aux victimes de témoigner anonymement, de trouver des informations, des numéros de téléphone, des éclairages sur les lois et les recours dont elles peuvent bénéficier.
Ainsi cette plateforme interactive, libre et anonyme, permet à tous, victimes ou témoins, de s’exprimer en totale liberté pour que chacun prenne conscience de l’ampleur et de l’importance de cette violence trop souvent «  silencieuse ».
La plateforme sera réactualisée quotidiennement pour que les témoignages, les propositions de lois, articles de presse, initiatives privées ou publiques soient mises à la connaissance de tous.
Briser le tabou, donner la parole, informer et aider sont les objectifs de cette plateforme interactive.
Une plateforme de témoignage interactive pour accompagner
une série d’émissions sur les violences conjugales
Partager c’est déjà agir
L’anonymat du Web  permet de raconter des souffrances, des peurs trop difficiles à exprimer à visage découvert. La plateforme de témoignages sur les violences conjugales va dans ce sens. En proposant un lieu d’expression sécurisant et sécurisé, il s’agit, sans artifice, d’entendre les victimes.

http://plateautele.francetv.fr/wp-content/uploads/2014/01/violences-conjugales-bracelet-electronique_scalewidth_630.jpg
La mobilisation exceptionnelle de France Télévisions répond à un véritable enjeu de société.
Une femme sur 10 est victime de violences conjugales
Une femme meurt tous les trois jours sous les coups de son conjoint
En 2012, elles sont 148 à avoir succombé des coups de leur compagnon
Malgré des chiffres alarmants, le silence et le tabou entourent encore ces drames quotidiens.
La mission de service public qui incombe à France Télévisions porte naturellement le groupe à agir pour que la honte et la suspicion fassent place à la libération de la parole et à la prise de conscience.
Et derrière les statistiques, il y aussi l’autre violence, celle qu’on ne déclare pas, celle qu’on ne reconnait pas, celle qu’on excuse, à tort.
Dans les relations  de dominations, d’humiliations, de vexations répétées des femmes, parfois des hommes aussi, souffrent et ne disent rien.
La volonté de France Télévisions est également de mettre en place, grâce à internet, un dispositif pérenne qui puisse permettre aux victimes de témoigner anonymement, de trouver des informations, des numéros de téléphone, des éclairages sur les lois et les recours dont elles peuvent bénéficier.http://www.rocheblave.com/avocat-montpellier/wp-content/uploads/2010/09/Violences-conjugales001.jpg
La diversité des témoignages sur la plateforme accompagnera une série d’émissions de France Télévisions et inspirera notamment le débat animé par Benoit Duquesne, à l’issue de la diffusion de la fiction « C’est pas de l’amour ».
Pour toucher un plus large public, la plateforme sera accessible sur tous les écrans. L’outil plateforme est en effet conçue en responsive design, c’est-à-dire qu’il s’adapte automatiquement au format du support de consultation (web, mobile, tablette).
Rendez-vous dès le 2 Février pour une série d’événements :
            * le 2/02 : un premier sujet dans le JT de 20h (France 2)
            * le 4/02 : Toute une histoire (France 2)
            * le 5/02 : la fiction « C’est pas de l’amour » suivi d’un débat avec Benoit Duquesne (France 2)
            * le 5/02 : un sujet dans les Maternelles (France 5) et Télématin (France 2)
 
Pour en savoir plus :
Billet Plateautele : http://francetv.in/1ev5JlA
Plateforme dédiée : http://francetv.in/1i6Z7Ow
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un + 18 =

Gynécologie sans frontières - 2, boulevard de Launay - 44100 Nantes - Tel : 09 81 05 52 24 / 09 81 79 31 04

Association loi 1901 – SIRET : 433 299 179 00054 – APE 9499Z